La concurrence sur les réseaux sociaux n’a jamais été aussi importante. Dans cette ambiance concurrentiel  seul les algorithmes peuvent vous permettre de vous différenciez. Et bien que les algorithmes soient souvent difficiles à comprendre, nous devons apprendre à travailler avec eux et non contre eux si nous voulons réussir.

 

Bien heureusement les grands groupes tels que Facebook , Twitter , LinkdIn et Instagram partagent tous leurs priorités d’algorithme.

Par exemple, Facebook a récemment déclaré que les conversations étaient l’un des facteurs les plus influents de la plateforme. LinkedIn, d’autre part, cherche à mettre à jour le statut des utilisateurs professionnels qui partagent plus ouvertement.

Nous avons la chance d’avoir un aperçu des différents algorithmes qui alimentent les plus grands réseaux du monde. Aujourd’hui, nous allons parler de tout ce que vous devez savoir sur le décodage des algorithmes de médias sociaux en 2020 et ce que les marques peuvent faire pour prospérer.

Facebook :

Commençons par notre géant, Facebook.

Globalement, Facebook à une façon très simple de fonctionné, Il prend en compte l’interaction entre ses utilisateurs, la création de conversation, ils vont commencer par montrer votre publication à un petit groupe de personne et si interaction il y a, alors ils agrandirons le groupe de personne touché par la publication.

Ce qui est intéressant, c’est que la longueur des commentaires a également un poids, plus les commentaires seront longs plus il auront pondération plus élevée. Autre chose à propos de l’algorithme de Facebook, il préfère le contenu natif au contenu qui emmènera un utilisateur vers un autre site, ce qui est logique car ils essaient de garder ses utilisateurs sur Facebook.

Egalement, si vous êtes créateur de contenu alors assurez-vous de publier régulièrement et d’avoir toutes les informations sur votre page remplies.

Twitter :

Le fonctionnement de Twitter est différent en un point. Il vous est possible de supprimé la possibilité de voir les meilleurs tweets. Sinon, l’algorithme est en tout point similaires a celui de Facebook. Vos tweets seront d’abord diffusés à un plus petit groupe d’utilisateurs pour mesurer l’engagement.

Est si l’engagement est bon c’est à dire un bon ratio de likes, réponses ,retweets et temps passé sur un tweet tout en étant un contenu natif à la plate-form. Alors votre contenu sera surement un contenu à succès.

Attention comme pour Facebook vous vous devez de fournir votre compte Twitter d’information vous concernant cela joue également un rôle très important dans l’algorithme . 

Instagram:

 

 

Finissons cette article par notre social média préféré, Instagram.  L’algorithme d’Instagram a une similitude principale avec les autres, une publication est d’abord présentée à un petit groupe d’utilisateurs. Mais à part ça, nous avons beaucoup de différences!

Pour commencer, les catégories de contenus. Plus un utilisateur aura tendance à interagir  avec un type de contenu: En aimant , commentant, consultant ou encore en partageant. Plus Instagram lui proposera du contenu similaire dans sa timeline ou encore dans son explorer.

Les gens sont également plus susceptibles de trouver votre contenu si vous publiez régulièrement et ce qui est bien, c’est que plus un utilisateur passe de temps à regarder votre contenu, plus l’algorithme l’aime.

 

D’ailleurs, si votre contenu est partagé via les messages directs des utilisateurs, alors votre contenu sera mieux classé par l’algorithme, et enfin, si vous travaillez à interagir avec votre public via des likes et des commentaires, cela aidera à générer des vues et de l’engagement sur votre profil Instagram.

 

 

 

Pour conclure, ce que vous devez retenir de ce guide c’est que trois des plus gros social média utilise comme principal facteur pour leurs algorithmes l’interaction entre le créateur de contenu et sa communauté. Ce qui vous démarquera donc de la concurrence  sera votre habilité à créée du contenu générant une interaction.